qu'est ce que l'hypnose ericksonienne image

Vous pensez que l’hypnose est une invention de l’esprit, un peu mystique peut-être, et que ça ne peut pas vous concerner ? Lisez donc ce qui suit et laissons les idées anciennes à nos grands-parents

Je m’intéresse à l’hypnose et à la PNL depuis environ 25 ans, après avoir découvert Milton Erickson. Ce thérapeute de génie est à la base du renouveau de l’hypnose, la principale source d’inspiration de la PNL, et considéré comme le « père de la communication moderne » par les membres de l’école de Palo Alto.

La certification de Praticien en PNL et celle de Praticien en Communication ou hypnose Eriksonienne sont 2 formations qui permettent efficacement et rapidement de générer de nouveaux apprentissages, et d’amener des changements…

Pour éviter les préjugés, je parlerai dans les articles suivants de communication, puisque que la différence avec l’hypnose est plutôt… floue.

 

L’hypnose fantastique, ou fantasmatique

L’hypnose, aujourd’hui encore, est parfois considérée comme ésotérique, mystique ou encore comme manipulatoire. Quand on parle de transe hypnotique, il n’est pas rare que cela évoque des phénomènes filmés en Afrique ou à Haïti avec des personnes qui sont agités de spasmes, qui dansent de façon frénétique ou qui ont les yeux révulsés…

D’autres imaginent un spectacle d’hypnose où les personnes sur scènes ont des hallucinations et voient par exemple des serpents quand on leur montre une ceinture, ou ont des amnésies et ne se souviennent plus de leur prénom…

Il est donc temps de dépoussiérer le coté fantasmatique et spectaculaire de l’hypnose.

Aujourd’hui l’hypnose est enseignée dans les facultés de médecine pour compléter les méthodes d’anesthésie ou pour traiter la composante psychosomatique ou psychologique d’une maladie.

 

Alors qu’est-ce que l’hypnose et qu’est-ce qu’elle n’est pas ?

La définition la plus courante qu’on en donne est : « état modifié de conscience ».

Ça ne vous parle toujours pas ?.

Nous connaissons tous la transe hypnotique parce que c’est un état dans lequel chacun de nous se retrouve de temps en temps. Quelques exemples seront plus parlants…

 

Un premier exemple de transe

Vous êtes assis, en train de lire un roman. Et une scène décrite par l’écrivain vous évoque quelque chose que vous avez vécu dans le passé. Votre esprit commence à se remémorer les évènements du passé… Vous êtes là, dans votre fauteuil avec votre livre dans les mains, mais votre esprit est déjà en train de vagabonder. Et vous en oubliez même la notion du temps qui passe…

Il s’agit d’une transe hypnotique.

 

2ème exemple

Vous êtes dans une salle de classe, ou de formation. Vous écoutez l’enseignant, ou le formateur en essayant de comprendre et d’assimiler toutes les nouvelles choses que vous entendez. Là encore, votre esprit va un moment « décrocher » pendant que vous tentez de réorganiser dans votre tête ce que vous venez d’entendre. Vous êtes là physiquement, et vous continuez à percevoir ce qu’il se passe dans la pièce, mais votre esprit est lui occupé à comprendre…

C’est aussi une transe hypnotique.

 

3ème exemple

Un autre exemple. Vous êtes en train de construire un avion en bois pour un de vos enfants. Vous êtes bien concentré sur votre travail. Et vous avez maintenant une petite pièce plutôt fragile à ajouter. Cela demande une très grande concentration de votre part et c’est un travail de haute précision. Vous focalisez votre attention sur la pièce, vous la tenez peut-être avec une pincette et vous l’avancez, millimètre par millimètre… pendant ce qui semble être une éternité…

Une autre transe hypnotique…

 

Présentation de l’hypnose par le Dr Mairlot

 

Vous commencez à comprendre qu’il ne s’agit pas d’une manifestation extraordinaire mais d’un phénomène naturel. Il nous permet de réorganiser et de mémoriser l’information dans notre cerveau.

Chaque apprentissage s’accompagne d’une transe hypnotique plus ou moins légère.

 

Formation ou processus thérapeutique ?

Une autre façon d’y répondre et de se demander si le problème que l’on a demande des compétences supplémentaires ou si les compétences sont déjà acquises.

Je vais volontairement prendre un exemple qui se trouve entre les deux : vous avez besoin de prendre la parole devant un groupe. Et vous êtes terrifié par ça, car vous êtes persuadé que vous ne savez pas faire…

C’est plus courant qu’on ne le pense. La peur de parler en public est un des peurs les plus fréquentes.

Alors vous pouvez commencer par suivre une formation pour apprendre à poser votre voix, comment regarder votre public, comment structurer votre discours, comment capter l’attention ou susciter des questions. Et tout cela va vous aider bien sûr. Mais pourtant vous êtes peut-être encore mort de trouille à imaginer votre public en face.

Dans ces conditions, ce n’est plus la formation ni l’entraînement qui vous aideront…

 

L’effet thérapeutique de l’hypnose

Il faut réapprendre à se sentir bien, confiant, à l’aise et concentré, bien sûr. Et pour cela, il faut arriver à dissocier vos peurs de vos comportements, dissocier vos émotions du contexte du discours.

La bonne nouvelle c’est que vous avez déjà tout ce qui faut en vous. Il faut seulement savoir comment y accéder. De même qu’on apprend à avoir peur en associant inconsciemment la peur à une situation donnée, on peut apprendre à être confiant en associant un état de confiance à la même situation.

C’est ce que l’hypnose permet de faire en accédant aux ressources de l’inconscient et en permettant de faire une réorganisation de ces ressources.

Et comme l’effet thérapeutique provient de cette réorganisation, vous commencez à comprendre pourquoi l’hypnose peut être efficace de façon aussi rapide et durable.

 

Pourquoi l’hypnose agit-elle aussi sur les maladies psychosomatiques ?

hypnose medicale - Changer de vie le BlogDifficile d’imaginer comment une maladie de peau comme le psoriasis ou une allergie pourraient être traitées par l’hypnose et donc par une simple réorganisation de nos ressources…

Et pourtant…

Une maladie psychosomatique est une maladie dont l’origine est cérébrale, par exemple un stress prolongé, et qui finit par produire des symptômes physiques à cause d’une trop grande et trop durable production d’hormones, comme l’adrénaline et surtout le cortisol.

Dans ce cas, pour éliminer les symptômes il convient donc de savoir éliminer la source du stress, de savoir la gérer, ou encore, de se la représenter différemment pour en éliminer les effets.

C’est en agissant sur la source que l’hypnose produit des effets sur le corps. Et parfois de façon très rapide.

 

Un champ d’application étendu

L’hypnose a donc un champ d’application très étendu. Et pendant la certification, mes collègues provenaient d’horizon divers : médical, paramédical, social, coaching, psychologie…

C’est d’ailleurs un autre intérêt de l’hypnose : de pouvoir s’associer facilement à d’autres techniques pour procurer un mieux-être.

Et y’a pas de mal à s’faire du bien, pas vrai ?

Si vous êtes intéressé par d’autres domaines d’application, vous trouverez ici les coordonnées de praticiens avec leur spécialité :

  • Monique Bertola Blairon, Coach-thérapeute en région parisienne (ictherapy @ orange.fr). Accompagnement des dirigeants et managers – Spécialiste des situations de prise de fonction complexe, des situations de burn out et de ruptures difficiles
  • Sophie Fabry, Praticienne en hypnose ericksonienne sur Verdun (soffy1311 @ aol.com)

 

Pour aller plus loin…

2 Comments

  1. Philippe

    Bonjour,

    tout d’abord, il faut que l’hypocondrie soit diagnostiquée par un médecin. Lui seul peut certifier que les maladies ne sont pas réelles.

    Par la suite, si elle se manifeste par la peur (et non la certitude) d’avoir des maladies, l’hypocondrie peut être traitée comme une phobie, par exemple. Dans ce cas, le recours à l’hypnose est tout à fait envisageable.

  2. peretti

    ma belle fille est (hypo)condriaque depuis très longtemps l’hypnose serais t’elle pour elle et toute la famille une solution a ses nombreux problèmes merci pour votre réponse

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>